Lundi au Vendredi, de 8h30 à 17h30 +33 6 78 45 23 45
 

Mon Chat mange de l’herbe, pourquoi ?

En faisant sa toilette, le chat ingère habituellement une quantité de poils. Ces derniers vont former un amas en boule au niveau de l’estomac, appelé trichobézoard. Celui-ci, non digestible va entrainer des troubles digestifs s’il n’est pas éliminé. Pour pallier à ces problèmes, le chat va mangeoter de l’herbe, ce qui lui fera régurgiter la boule de poils.

Ces plantes sont-elle toxiques ?

L’herbe à chats ou herbe dépurative, jeunes pousses de blé, d’orge, de seigle ou d’avoines, ingérées, vont s’enrouler autour du trichobézoard et ainsi faciliter sa régurgitation. Il faudra donc qu’il ait ce type d’herbe à disposition. N’ayant pas d’accès à un jardin, il est contraint de grignoter des plantes décoratives. Certaines plantes comme le houx (Ilex aquifolium), le Laurier-rose (Nerium oleander), le gui (Phoradendron flavescens) et bien d’autres, sont toxiques pour les chats et peuvent induire des troubles digestifs, cardiaques ou neurologiques graves pouvant être mortels.

Une herbe dépurative est facile à cultiver, même à l’intérieur et même si on n’a pas la main verte. Il suffit de semer quelques graines dans un pot rempli de terreau qu’il faudra arroser régulièrement. Une fois que l’herbe a bien poussée, atteignant une dizaine de centimètre de hauteur, vous pouvez la laisser à portée de votre matou. Cela améliorera sa digestion et le fait de régurgiter une boule de poils sera pur lui chose aisée.

Retrouvée même en barquettes prêtes à l’emploi qu’il suffit d’arroser. Celle-ci fera le bonheur de votre compagnon et évitera qu’il vienne fourrer son nez dans vos plantes d’intérieur. Il faut toutefois savoir que si votre matou ingère une grande quantité de cette herbe, c’est qu’il est carencé en fibre ou en vitamines. Il faudra ainsi revoir son alimentation.

Que faire pour éviter l’accumulation d’une quantité très importante de poils au niveau de l’estomac ?

Il faudra prévoir un brossage régulier, surtout en période de mue (au printemps et en automne). Une fois par semaine suffit pour les chats à poils courts et une fois tous les deux jours pour les chats à poils longs est indiquée.

Le traitement antiparasitaire devra se faire à temps pour éviter l’excès de léchage. En effet, un chat avec des puces qui le grattent, va se lécher beaucoup plus souvent que ses semblables et de manière beaucoup plus soutenue.

 

Dr. Tarek ELLOUZE

Médecin Vétérinaire